Articles CAMEROUN Culture

LES 6 FEMMES MANAGERS AU CAMEROUN QUI BOUSCULENT LES CODES

femmes managers camerounaises

Le showbizz camerounais est fortement dominé par la gent masculine comme la plus part des domaines d’ailleurs. Dans un milieu difficile et sans pitié où, courage, audace, habilité et témérité sont indispensables, la virilité l’emporte d’emblée sur la féminité. Mais des femmes viriles, il en existe et elles sont bien présente dans la sphère du management artistique au Cameroun.

Certes, elles ne bénéficient pas de la visibilité et de la notoriété de leurs collègues hommes, ce qui peut laisser croire qu’elles sont absentes dans le domaine. Plutôt, elles ont misé sur la discrétion et l’efficacité de leur labeur. Comme dirait-on : travail dans le silence et laisse ton résultat faire du bruit pour toi.

Elles ont charbonné pendant des années dans le silence et aujourd’hui, le fruit de leurs sacrifices les précède partout où elles vont. Voici les 6 femmes managers d’artistes les plus emblématiques au Cameroun en 2022 qui bousculent les codes.

PATRICIA STEPHANIE BOOWEN

Patricia Boowen

Manager d’artistique, promotrice d’évènement culturels, présentatrice TV et Radio, chroniqueuse et créatrice de mode, son visage devient familier au public camerounais grâce à l’émission C’comment sur Canal2 Internationale où on la retrouve dans le panel depuis 2017 sous le pseudo de Pany. Mais ce visage plein de maturité, cette voix remplie d’assurance et ce regard tendre et intimidant reflètent le parcours riche et inspirant de Patricia Boowen dans le management artistique.  

On ne peut parler du management artistique au Cameroun sans cité ce nom. C’est la première femme manager d’artiste au Cameroun à avoir fait briller notre culture à l’internationale et surement le modèle de toute une génération de femmes et d’hommes, étant l’une des pionnières du management au Cameroun.

Sa carrière de manager débute en 2004 lorsqu’elle rejoint l’équipe de Kamer Groove en tant que directrice artistique du festival. De là, elle fait la rencontre de Krotal et, comme un signe divin, le coup d’essaie sera un coup de maitre puisque c’est cette année-là que la carrière du pionnier du hip-hop camerounais va décoller. Elle ira avec son Poulin sur d’illustres scènes internationales côtoyer les grands noms du showbizz international. Un an plus tard, c’est le défenseur du « camfranglais » Koppo qu’elle va manager et hisser au sommet de la scène musicale.

En 2006, elle va suivre un stage en management au festival de musique urbaine « Gabao Hip Hop » au Gabon afin de se perfectionner. 2008, elle crée AMURA (Association pour le management des musiques urbaines) ayant ressentie le besoin de structurer le domaine, de partager l’expérience et surtout d’œuvrer pour la mis en valeur de ce secteur culturel.

EVA NDUMBE

Eva ndoumbe

L’un des poids lourds du showbizz camerounais et la représentante du major Sony Musique en Afrique est une jeune dame passionnée, travailleuse et rêveuse.  Eva Ndumbe impressionne par sa discrétion et son travail acharné.

Tout commence en 2007, lorsque, travaillant à la télévision, elle rencontre de Nabil Fongod et Jack Napier, elle décide de s’occuper la carrière des deux rappeurs camerounais, inspirée par Pany (Patricia Boowen). En 2014, depuis les Etats-Unis, elle lance avec une amie, Kreef Entertainment pour promouvoir la musique camerounaise dans le pays de l’oncle Sam. De retour au Cameroun en 2015, elle renoue avec la radio et la télévision et un an plus tard, sa voix berce les auditeurs de Sweet FM dans « Dope Music ». En 2017, elle devient la représentante de Sony Music en Afrique et en 2019, elle rejoint le label BBOY de Magasco et devient par la même occasion son manager. Son besoin d’informer les camerounais sur les bonnes pratiques du showbizz la pousse à mettre sur pied une émission qu’elle présente depuis quelques temps sur LFT

MANUDOV  EBWEA

Manudov Ebwea

  Derrière un grand homme se cache une grande femme. Cet adage prend tout son sens lorsqu’on sait qui se cache derrière la riche et fulgurante carrière de Phill Bill et du groupe Ridimz. C’est encore plus ironique lorsqu’on sait que c’est sa phrase fétiche.

 La sulfureuse et ravissante Manudov Ebwea débute sa carrière par l’impulsion d ‘une amie artiste qui recherchait un manager. Celle qui pensait que le management artistique n’était réservé qu’aux hommes va se découvrir une réelle passion et un talent inégalable en la matière. Déjà réputée bonne conseillère, la jeune femme s’en sort sans trop de peine. Mais c’est la rencontre avec, le désormais célèbre artiste et beat maker international, Phill Bill et son groupe Ridimz qui va propulser la carrière de la jeune femme et la faire connaitre au-delà des frontières du Cameroun. Depuis, elle est un visage bien connu du showbizz, une référence dans le management artistique et un symbole de la présence féminine et de son savoir-faire en la matière.

NDEDI NGOH DALIDA

Dalida Ngoh

Belle, fraiche, intelligente, dynamique et ambitieuse, elle est un peu la surprise dans le showbizz. Présentatrice télé à Canal2 International English, MC, et manager d’artiste, cette jeune dame ne brille pas que part sa plastique digne d’une vraie diva d’Hollywood.

Du « High Man General » Salatiel à la sulfureuse Blanche Bailly en passant par le lover Mr. Léo, les très talentueux Ridimz, et le phénomène Phill Bill etc. Elle a su diriger avec fitness et courage la carrière des plus illustres noms de la musique camerounaise de ces dix dernières années. Aussi incroyable que cela puisse paraitre, elle a démontré que les femmes peuvent, au même titre que les hommes, porter au firmament des carrières et façonner l’image d’un artiste en travaillant durement. C’est pour récompenser cette bravoure que le Bonteh Digital Media Awards lui a décerné le prix du meilleur manager 2019.

Récemment, elle a mis sur pied Fab Dreams Ic&Rep, une agence de conseil en image et relation publique et de management artistique. Une expertise qui vient enrichir le domaine culture pour le rayonnement des talents camerounais.

VERA NGANDJUI

Vera Ngandjui

Elle c’est la relève, la preuve de ce que, les règles du jeu changent. Jeune, belle, elle casse tous les codes du « Game ».

Vera Ngandjui était au départ Event planner. Sa rencontre avec Dalida Ngoh va lui ouvrir les portes du management artistique. D’abord assistante de Dalida alors manager de Mr Léo, Blanche Bailly, elle s’occupe principalement de la communication des artistes dans les médias lors des promos. En 2019, elle fait la rencontre de l’artiste Kameni signée chez Lionn Prod de Mr Léo toujours managé par son mentore. Jusqu’ici, Vera ne souhaite pas manager un artiste, ne se sentant pas encore assez prête. Avec l’insistance de Kameni, Vera accepte de prendre le taureau par les cornes et prend en charge la carrière de son amie. Coup d’essai, coup de maitre, en un an, Kameni devient la révélation musicale de l’année 2020. Depuis, les deux femmes ne se quittent plus d’autant plus qu’ensemble, elles ont réussi à se frayez un chemin dans un milieu dominé par les hommes.

En quelques années, elle a su se faire un nom et surtout inspirer du respect dans le management artistique au Cameroun. Un visage de plus, une femme en plus et de l’espoir pour la gent féminine.

PAOLA YOKO

Paola Yoko

La Young Entrepreneure est l’« Angel » des Deejay du 237. Avec Level Up Entertainment, sa boite spécialisée dans la gestion de carrière et de l’image des artistes.

Spécialiste en « marketing et communication 2.0 », son parcours remarquable fait d’elle une figure incontournable dans le showbizz au Cameroun. Commencé comme Customer Insights Manager à Kerawa, elle mettre ses talents au service de la visibilité des peoples camerounaises en éditant le magazine Kwata Magazine. Paola veut la réussite du projet et n’hésite pas à se donner entièrement en s’occupant de la communication et du marketing de Kwata Magazine. Au sorti de cette expérience, elle lance Level Up Entertainment. Pour se démarquer davantage de ses pairs, elle se focalise majoritairement sur le secteur des Deejay au Cameroun et signe les plus en vue dont DJ Freddy Krueger, DJ Frank the shadow, DJ Wap et sebas pour ne citer que ceux-là.

Par ailleurs, elle s’intéresse également aux cinéastes et réussi à « Level Up » l’image de deux emblématiques figures du cinéma camerounais : l’actrice Emy Dany Bassong et la productrice Françoise Ellong. Elle prend également à l’organisation de nombreux évènements culturels et n’hésite pas à apporter du sien pour contribuer à la promotion de la culture camerounaise

La détermination, la force de caractère et l’engagement de cette dame lui vaut notre admiration et une place de choix dans ce classement.

Author

nadia ed

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.