Articles

LA FACE CACHÉE DU CONCERT 100% INDEPENDANT DE MAAHLOX LEVIBEUR

En effet, nous aurons assisté ce 26 juin 2018 à une réelle mobilisation des jeunes camerounais autour d’un seul et même homme : Maahlox le Vibeur! Près de 5000 personnes étaient réunies en un lieu, le Palais Polyvalent des sports de Yaoundé, pour célébrer la musique en général, et la musique urbaine en particulier tout ceci sans sponsors !

Et si nous en parlions un peu ?
Beaucoup y ont vu comme une formidable réussite, mais derrière cette glorieuse et fascinante perception quelques leçons à retenir.

A titre d’exemple, vivons ensemble les coulisses de toute cette organisation…

Déjà il est à signaler que derrière cette organisation, toute une équipe de jeunes dynamiques dont la moyenne d’âge varie entre 27 et 30 ans. Les installations ont commencé très tôt ce matin là. La logistique a été assurée ce jour par Easy Group mené par son promoteur Dave EMALEU, qui n’hésitait pas une seule seconde, même pendant le concert, à donner du sien pour faire avancer les choses. Le résultat de ces actions est sans équivoque : un son de haute qualité, une retransmission en live du concert sur des écrans géants installés dans la salle pour la circonstance, des jeux de lumières en accord parfait avec les différentes prestations sceniques. A ceci il faut ajouter le spectacle haut en couleur offert par les étoiles montantes de la musique 237, jeunes artistes bourrés de talent, animés de passion et remplis d’énergie.

Le concert ayant démarré à plus de 18h, les premières parties se sont faites très rapidement. Beaucoup ont été abondamment acclamés, d’autres très peu, mais cela n’a rien enlevé à leur participation à ce grand évènement. Néanmoins le constat est flagrant, certains d’entre ces artistes ont bénéficié des encouragements de leur public à eux, venu spécialement pour acclamer leur ‹‹ star ›› ce qui n’a pas été le cas pour tous, malheureusement. Ces derniers sont de ce fait à encourager pour leurs pasages dans cette phase de ce grand show que nous avons appelée « séquence découverte ». D’aucun bénéficieront certainement d’un article dans les prochains jours pour mettre en avant le talent dont ils sont porteurs.

Malgré un début poussif, grand était le bonheur des organisateurs de voir le public célébrer en communion, et avec autant de passion, la culture hip hop de notre pays. On a pu voir se succéder sur scène pendant les premières parties du spectacle des artistes dont le nom n’est pas inconnu du public, tels Inna Money et Teddy Doherty, Ivee le délégué, King Creol, le Groupe Mbale Mbale. Ces derniers ont su réveiller le public et l’ont préparé à ce qui devait être l’apothéose du show. Pour preuve, certaines personnes qui s’en allaient déjà ont fait demi-tour aux seuls cris appuyés et aux youyous des plus confiants restés dans la salle principale du PAPOSY. Pendant ce temps, la pression montait de plus en plus dans les coulisses. Certains artistes n’ont pas pu prester certains n’étant pas prêts, d’autres par souci d’organisation ne savaient pas à quel moment se rendre disponible au niveau de la logistique…

Dans la suite du spectacle, on a vu monter sur scène des piliers du ‹‹ hip hop camer ›› tel Krotal avec un titre en hommage au footballeur camerounais Marc Vivien Foé; suivi de l’artiste Koppo duquel le public attendait l’exécution du fameux titre ‹‹ gromologie ››, mais hélas. Ici encore un constat nous a paru évident : le public qui reconnait l’artiste mais pas son répertoire, pourquoi ? Le temps nous en dira certainement plus.

À l’annonce de Maahlox, la salle s’est embrasée comme un volcan en éruption, plus personne ne tenait en place. Il était possible de voir les personnes assises tout au fond descendre vers le podium installé sur le parquet, avec un début de désordre vite maitrisé par une équipe de sécurité hautement qualifiée qui a su faire respecter l’ordre et calmer la situation.

C’est aux environs de 22h que Maahlox a fait son entrée sur scène avec son titre ‹‹ MOUF leur maman ››, un pur délice ! Il fallait le voir pour le croire, toute la salle était comme en transe. C’etait incroyable ! Habillé aux couleurs du Drapeau national Vert Rouge Jaune, on avait en face de nous un Lion Indomptable de la musique en pleine possession de ses moyens et véritablement décidé à se libérer de sa cage. Le show pouvait alors commencer!

Après plus d’une heure trente de show, oui vous avez bien lu une heure trente de show non stop et incroyable où l’artiste a fait revisiter au public son répertoire avec des hits tels que ‹‹ Tuer pour tuer ››, ‹‹ Ça sort comme ca sort ››, il nous a fait vivre un moment d’émotions. C’est notamment le cas avec l’entrée en scène du footballeur Alexandre SONG, qui a démontré ses talents de danseur. Il faut préciser que pendant ce temps l’emblématique gardien de but des Lions Indomptables Kameni Idriss Carlos s’est rendu dans la loge principale pour s’entretenir avec Patou Ebongue le manager de Maahlox. Puis est venu l’hommage rendu a Marc Vivien Foé à travers un documentaire de quelques minutes qui a réussi à arracher quelques larmes à certains spectateurs.

Passé cet hommage émouvant à plus d’un titre, le public a eu droit à une surprise, l’entrée spectaculaire de Salatiel venu tout droit de Buea avec son équipe, Mr Leo et Daphné. Ces artistes ont définitivement remis les pendules à l’heure.

Pour clôturer le show, un invité plus que spécial a fait son entrée, le Plus Petit des Plus Grands, le prochain à prendre possession du PAPOSY : Tenor ! Rien qu’à l’annonce de son nom, tout le palais des sports s’est retrouvé sens dessus dessous. un aperçu de sa prestation

En quelques secondes seulement de show (il n’a pas pu aller jusqu’au bout), les fans se jetaient littéralement sur lui, chacun voulant le toucher comme pour marquer d’une pierre blanche leur présence à cette grand messe de la musique. Il a fallu doubler la sécurité !

Grande et belle était donc la surprise pour tous ces spectateurs qui ont fait le déplacement sans se douter de ce grand moment qu’ils partageraient et de ce qui leur serait offert. Mais on pourrait cependant déplorer que certains artistes, bien que connus, n’aient pas pu électriser la salle. C’est à se demander s’il s’agit d’un problème de communication des émotions avec le public ou alors de maitrise des répertoires par ce dernier? Au delà de ces petits entrefaits, il y a à noter que le meilleur est à venir!

A la sortie de scène, il fallait se frayer un chemin vers la salle VIP pour une dernière photo de famille. C’était gigantesque ! Force est de constater qu’au delà de cette mobilisation, des personnes physiques et morales se sont impliquées pour un travail de qualité. Il y a lieu de mentionner: Easy Group pour ce qui est de la logistique, WestSi2 Corporation qui s’est impliqué dans l’organisation générale, Dreamkey Corporation pour la communication digitale, Double T pour la communication graphique (t shirt, affiches, badges etc), tous les médias ainsi que les partenaires.

Le rendez-vous est donné pour le 18 Août 2018 pour le prochain escale. Are you ready ?

Author

Westsi2Corp

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.